Weblog de Christian Brülhart

juillet 23, 2008

Ecran noir pour plus de 100 millions de Chinois

Filed under: Articles de presse (non publiés),Tous — Christian Brülhart @ 5:11
Tags: , , , , ,

TV PAR SATELLITE

Match démocratie contre «big business»: 0 – 1. Depuis mi-juin, Eutelsat (Eutelsat Communications Group SA, Paris) ne retransmet plus la chaîne privée NTDTV (New Tang Dynasty Television, New York) sur son satellite W5 qui assure la couverture de l’Asie et en particulier de la Chine. Tout d’abord présentée comme un problème technique, cette interruption fait suite à une opération de censure du gouvernement chinois. Depuis, NTDTV n’a cessé de se battre pour obtenir la reprise des transmissions, en vain.

Après plus de 5 années de pression appliquée par Pékin sur Eutelsat, la seule fenêtre ouverte en Chine sur la liberté de la presse télévisée s’est refermée le 16 juin à 6 heures du matin. Quelles ont été les raisons qui ont fait aboutir cette initiative de censure? Un élément de réponse se trouve du côté des moyens de lancement disponibles pour mettre en orbite des satellites de communication civils. Ils sont limités et, sachant qu’Eutelsat a planifié la mise en orbite de sept satellites avant fin 2010, il est plus que crucial de trouver un partenaire assurant leurs lancements. Selon le Wall Street Journal du 28 avril 2008, un accord a été signé avec les autorités chinoises. La fusée chinoise «Longue Marche» sera utilisée pour mettre les satellites d’Eutelsat en orbite. D’après le quotidien, le contrat prévoit un programme de lancement comptant jusqu’à 9 satellites. Eutelsat ne confirme qu’une seule option jusqu’à 2010.

Pékin prétend que la TV chinoise indépendante est une alliée du mouvement Falun Gong, organisation illégale en Chine. Selon Monsieur Wang, un dissident chinois collaborant régulièrement avec RSF (Reporter Sans Frontières), des membres de Falun Gong feraient certes partie des employés et des bailleurs de fonds de cette chaîne, mais elle n’y serait pas formellement associée. Les autres opérateurs de satellites offrant des programmes sur l’Asie du Sud-Est ont été victimes d’interruptions de pirates diffusant des messages favorables au mouvement Falun Gong. Contacté à ce sujet le 17 juillet, Joe Wang, directeur de NTDTV au Canada indique que sa chaîne condamne formellement ces pratiques. Il ajoute qu’Eutelsat avait plusieurs fois essayé de stopper la retransmission des programmes de NTDTV d’un autre satellite, mais que ces tentatives avaient dû être abandonnées suite aux interventions des parlements canadien et européen.

Les ambitions d’Eutelsat

Le 10 juillet 2008, RSF a rendu publique la transcription d’une conversation enregistrée le 23 juin entre un représentant d’Eutelsat et un correspondant chinois dénommé Wang, vaguement rattaché au «Département central de la propagande». En réalité, ce Monsieur Wang est celui mentionné plus haut, un dissident chinois, mandaté par RSF pour l’enquête.

Se plaignant du manque de collaboration commerciale des Chinois, le représentant d’Eutelsat aurait fait plusieurs concessions pour s’assurer des services de lancement de la Chine. Outre l’interruption des transmissions de la chaîne NTDTV, Eutelsat aurait fait plusieurs efforts substantiels et propositions afin de promouvoir une collaboration.

Tout d’abord, Eutelsat se serait assuré que ses satellites ne comportent aucun composant américain en raison des restrictions américaines à l’exportation vers la Chine. Ce point aurait alourdi la facture de 20 millions d’euro (32,5 millions de francs suisses). Ensuite, Eutelsat aurait fait un don en espèces pour l’aide aux victimes des tremblements de terre et aurait acheté des tentes. Ces preuves de générosité n’auraient pas été portées à la connaissance du public. De plus, Eutelsat aurait pris la décision d’accorder à CCTV (Télévision communiste chinoise) un faisceau privilégié de transmission, lui accordant une couverture plus étendue, donc une meilleure audience. Pour terminer, Eutelsat proposerait aux chinois une joint-venture appelée «Great Wall Platform»: le développement d’un réseau d’émetteurs TV en orbite. La Chine recevrait des canaux, les deux entités partageraient les profits et Eutelsat recevrait un droit exclusif de retransmission sur le territoire chinois.

Lors d’une interview le 17 juillet, Vanessa O’Connor, porte parole d’Eutelsat a refusé de commenter la transcription de la conversation et a démenti l’accusation que NTDTV est victime d’un traitement injuste par rapport aux autres clients. La panne d’origine technique aurait aussi touché deux autres chaînes TV, Globecast et Euronews, clientes régulières d’Eutelsat. Globecast aurait été transféré sur un autre satellite, le W3A, qui a une couverture différente que le W5. Euronews aurait dû changer de société et passer sur AsiaSat-2, propriété d’AsiaSat basé à Hongkong. Madame O’Connor a assuré qu’Eutelsat n’avait adopté aucune réglementation excluant NTDTV de leurs satellites.

Des conséquences financières pour Eutelsat

La perte de NTDTV, qui avait loué le canal de transmission par l’intermédiaire de RRSat Global Communications Network Ltd. basé en Israël, représenterait une perte de 3 à 4 millions d’euro (5 à 6,5 millions de francs suisses). Ce manque à gagner est relativement supportable au regard du chiffre d’affaires d’Eutelsat estimé à 850 millions d’euro (1,4 milliard de francs suisses) pour l’exercice 2007-2008. Le sacrifice en termes d’audience n’est néanmoins pas négligeable, le marché de NTDTV représente 100 à 120 millions de ménages tous désireux d’obtenir une source d’information indépendante des médias officiels chinois.

Conséquence, en moins d’un mois après l’interruption des transmissions, l’action d’Eutelsat cotée à la bourse Euronext à Paris, avait perdu plus de 12% à 16.97 euros.

Eutelsat fait face à l’un des plus importants programmes d’investissements en orbite du secteur: il prévoit de lancer 7 satellites avant fin 2010. Les années 2012-2014 représenteront un nouveau cycle d’investissements importants pour renouveler la flotte de satellites lancés dans les années 2000.

Dans sa lettre de juin 2008 aux actionnaires, le PDG d’Eutelsat Giuliano Berretta démontre l’efficacité de sa stratégie commerciale, chiffres à l’appui. Les questions d’éthique dans la conduite des affaires ne sont cependant pas abordées: le droit à l’information et la non-discrimination des médias.

Hier, mardi 22 juillet, NTDTV a organisé une conférence de presse à 11 heures à l’Assemblée nationale à Paris. Dans son communiqué, la chaîne de TV indique que plus de 250 parlementaires français et européens ont signé la pétition adressée au PDG d’Eutelsat et que la Commission européenne a été interpellée sur la question. Affaire à suivre.

Christian Brülhart, ©2008 – Tous droits réservés

————————————————————————————-

Sources:

The Wall Street Journal: http://online.wsj.com/article/SB120922446319047485.html

Eutelsat stoppe la diffusion en Chine d’une chaîne de télévision indépendante:
http://www.lemonde.fr/web/imprimer_element/0,40-0@2-3216,50-1076079,0.html

Satellite Firm Prepares For Launches by China:
http://www.chinabidding.com/news.jhtml?method=detail&channelId=277&docId=2420838

Article Space News: http://www.space.com/spacenews/spacenews_summary.html#BM_2

Eutelstat censure la chaîne en chinois NTDTV pour satisfaire les autorités de Pékin:
http://www.rsf.org/imprimer.php3?id_article=27817

Transcription de la conversation: http://file.sunshinepress.org:54445/transcript-eutelsat.pdf

Eutelsat Statement On W5 Satellite:
http://www.eutelsat.com/news/compress/en/2008/html/PR%202208%20W5/PR%202208%20W5.html

NTDTV Press Release: http://english.ntdtv.com/data/press_room/NTDTV_stmt_Eutelsat_20080710_eng.pdf

Publicités

Propulsé par WordPress.com.