Weblog de Christian Brülhart

octobre 6, 2014

Ukraine: Composition du Gouvernement soutenu par USA/UE/OTAN

Filed under: Articles de presse (non publiés),Tous,Uncategorized — Christian Brülhart @ 11:14
Tags: , , ,

Les événements de Euromaidan, manifestations pro-européennes et nationalistes débutées en novembre 2013, ont abouti à la destitution du président Ianoukovytch.

Un nouveau Gouvernement Ukrainien provisoire est dirigé par le Premier Ministre Arseni Iatseniouk, dirigeant du Font Populaire, et s’appuie sur une coalition nommée « Choix européen » qui comprend les partis suivants:

1 – Le Font populaire: Fondé le 31 mars 2014, le parti tient son premier congrès le 10 septembre 20141. Lors de ce congrès, Arseni Iatseniouk est élu président du bureau politique et Oleksandr Tourtchynov, chef du bureau central. Plusieurs membres de haut rang des bataillons de défense territoriale de l’Ukraine, qui combattent dans la guerre du Donbass, sont membres du bureau militaire du parti. (Wikipedia)

2 – Batkivshchyna: L’Union panukrainienne « Patrie » se définit elle-même comme pro-européenne et milite pour une adhésion à plus ou moins long terme de l’Ukraine à l’Union européenne. Elle est décrite par les analystes comme un parti populiste de centre-droit, libéral sur les questions économiques et modérément conservateur sur les questions de société. (Wikipedia)

3 – Notre Ukraine: Présidé par Viktor Iouchtchenko, troisième président d’Ukraine du 23 janvier 2005 au 25 février 2010, qui ne parvient pas à résoudre les problèmes économiques et sociaux et qui est jugé responsable d’une forte vague de déception par le Peuple ukrainien. (Wikipedia)

4 – Svoboda: L’Union panukrainienne « Liberté » est un parti ukrainien nationaliste et néonazi d’extrême droite, fondé en 1991 sous le nom de Parti Social-Nationaliste d’Ukraine. Le changement de nom s’est fait en 2004 avec l’arrivée d’Oleh Tyahnybok à la tête du parti. Ce dernier, dans une volonté de dédiabolisation, a également changé le symbole du parti, abandonnant ainsi le Wolfsangel. Malgré cela, des membres du parti continuent d’arborer ce symbole lors de manifestations et continuent de faire fureur avec des remarques russophobes, polonophobes, racistes et antisémites. Depuis qu’il joue un rôle important dans la vie politique ukrainienne et fait partie de la coalition responsable de la destitution du président Viktor Ianoukovytch, le parti supprime des passages antisémites de son programme et s’applique à éviter des déclarations trop extrêmes afin d’améliorer son image auprès d’un plus large public. (Wikipedia)

5 – Parti des réformes et de l’ordre: Est un parti politique ukrainien de tendance libéral, de droite et pro-européen fondé en octobre 1997 à Kiev par l’ancien vice-Premier ministre Viktor Pynzenyk. (Wikipedia)

6 – UDAR: L’Alliance démocratique ukrainienne pour la réforme, abrégé UDAR (« coup » en français) est un parti politique ukrainien dirigé par le boxeur et champion du monde des poids-lourds Vitali Klitschko. L’UDAR a succédé au parti « Capital européen », fondé en 2005. Dans sa forme actuelle, le parti a été fondé le 24 avril 2010, sur les bases du Bloc Vitali Klitschko, un parti local implanté à Kiev. L’UDAR a une ligne politique anticorruption et pro-européenne. (Wikipedia)

Laissez-moi vous présenter en bref quelques membres ouvertement néonazis de ce Gouvernement que les ministres de la Défense des pays membres de l’OTAN ont qualifié de « clé pour la sécurité euro-atlantique »: (Point 24: « Une Ukraine indépendante, souveraine et stable, fermement attachée à la démocratie et à l’état de droit, est essentielle à la sécurité euro-atlantique ».)

– Oleksandr Chlepak est un ancien directeur adjoint de Privatbank – par lequel aurait transité le financement occidental destiné à Svoboda et à Secteur de droite, est ministre des Finances.

– Oleksandr Sich, membre de Svoboda, est vice-premier ministre.

– Ihor Chvaika, dirigeant de Svoboda, est ministre de l’Agriculture.

– Andreï Mokhnik, dirigeant de Svoboda, est ministre de l’Ecologie.

– Serhiy Kvit, un ancien membre du groupe néonazi Trizub, est ministre de l’Education (!)

– Dmitri Boulatov, l’un des dirigeants de l’opération de la caravane des voitures pendant l’Euromaïdan et qui a de nombreux liens avec Secteur droit, est ministre des Sports.

– Andreï Paroubi, le commandant du contingent d’« autodéfense » du Maïdan, a pris la tête du Conseil national de défense et de sécurité. Il a été, avec Oleh Tyahnybok, le cofondateur du Parti national-socialiste d’Ukraine (1991), rebaptisé Svoboda en 2004.

– Le principal adjoint de Paroubi au Conseil national de défense et de sécurité est Dmitri Iarosh, le leader des milices néonazis de Secteur de droite.

– Oleg Makhnitsky, membre de Svoboda, est Procureur général.

Les résultats des prochaines élections législatives ukrainiennes prévues pour le 26 octobre 2014 confirmeront-ils un Gouvernement Ukrainien contrôlé par des dirigeants d’extrême-droite soutenu par les USA, l’UE et l’OTAN et quelles seront les conséquences sur le conflit armé dans l’est du pays?

Publicités

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.