Weblog de Christian Brülhart

octobre 31, 2008

Ralentissement économique: quelle(s) menace(s) sur l’emploi?

Filed under: Articles de presse (non publiés),Tous — Christian Brülhart @ 12:45
Tags: , , ,

SUISSE

La crise financière et le ralentissement conjoncturel vont avoir un impact sur la situation de l’emploi. Quels sont les perspectives? Deux spécialistes suisses apportent quelques éléments de réponse:Daniel Lampart (DL), économiste en chef de l’Union syndicale suisse (USS) etYves Flückiger (YF), Professeur au département d’économie politique de l’Université de Genève et directeur de l’Observatoire universitaire de l’emploi (OUE).

– Quel sont les perspective du marché de l’emploi suite au ralentissement économique?

DL: Aujourd’hui, notre économie se porte encore bien. Néanmoins la récession sérieuse qui frappe les Etats-Unis, l’Europe et l’Asie, dans une moindre mesure, aura une conséquence sur notre économie et donc sur le taux de chômage.

YF: Je fais une analyse sur une période de trois à six mois. Comme la Suisse est une économie ouverte fortement orientée sur les exportations, la récession des marchés américains, européens et asiatiques auront des conséquences négatives sur notre économie. Le taux de chômage ne va pas forcément augmenter mais la durée d’inactivité des chômeurs risque de se rallonger.

– Quels secteurs vont être touchés?

DL: Comme l’économie suisse est fortement tributaire des exportations, un ralentissement interviendra, surtout dans les branches directement exposées comme les machines-outils et les machines pour l’industrie textile. Cela dépendra aussi de la consommation individuelle. Si celle-ci se maintient, le ralentissement pourrait être moins brutal. Par contre, si celle-ci chute, notre pays risque la récession. Je ne fais pas de pronostique sur les chiffres du chômage mais il y aura forcément une augmentation. Cela ne veut pas obligatoirement dire licenciements mais non renouvellement d’un contrat de durée déterminée (CDD) ou des mesures de chômage partiel, par exemple.

YF: La branche des machines est directement exposée alors que l’horlogerie pourrait être relativement moins touchée en raison de son marché fortement orienté sur l’Asie. Facteur négatif supplémentaire, un cours du franc suisse qui s’évalue par rapport à l’euro et au dollar. Cette hausse ne va pas profiter au secteur des exportations. Je prévois aussi quelques problèmes de personnel dans le secteur finance/banque; des sociétés comme Crédit Suisse ou UBS vont devoir faire des restructurations. Ce ralentissement aura certes un impact sur la consommation intérieure qui risque de baisser, mais c’est un paramètre incertain car il dépend du niveau d’incertitude ressentie par la population.

– Quel impact aura-t-il sur les salaires?

DL: Nous menons des discussions avec les principaux représentants de l’économie pour faire accepter une augmentation de salaire de 3% pour tous les salaires hormis ceux des managers.

YF: Les augmentations de salaires devraient se situer entre 1.5 à 2%, parfois plus, selon les secteurs. Par exemple, COOP a accepté 3.25%. Le risque d’inflation reste faible.

Ci-dessous, quelques communiqués relatifs à l’évolution du taux de chômage:

Date: 07/11/2008 09:04 SITUATION 09H05

Le taux de chômage en Suisse a augmenté à 2,5% en octobre
Hausse importante dans le Jura et en Valais Berne

(ats) Le nombre de chômeurs en Suisse a augmenté au mois d’octobre. Il a atteint 100 471, soit une hausse de 4491 par rapport à septembre. Le taux de chômage est ainsi passé de 2,4 à 2,5%, a indiqué le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) vendredi dans un communiqué. Le nombre de chômeurs a toutefois reculé de 1586, en comparaison avec le même mois de 2007. Le chômage des jeunes (15 à 24 ans) a diminué en octobre de 150 personnes (- 0,9 %), passant à 16 998. Par rapport à octobre 2007, il a reculé de 693 personnes (-3,9 %), a ajouté le SECO. Par canton, le taux de chômage a fortement augmenté en Valais: il est remonté de 0,3 point à 2,8 %, soit au même niveau qu’en octobre 2007.

Cette hausse est avant tout liée à des variations saisonnières dans les professions liées au tourisme, indique le Service de presse du canton du Valais. Dans le Jura, le taux de chômage a également progressé de 0,3 point pour se fixer à 3,1 %. Dans les cantons de Vaud (taux de 3,9 %), Genève (5,6 %), Neuchâtel (3,3 %) et Berne (1,7 %), la hausse n’est que de 0,1 point. A Fribourg, le taux de chômage est resté inchangé en octobre à 2,5 %. NOTE: synthèse suit sjst ba

Publicités

Propulsé par WordPress.com.